fbpx

Votre vie professionnelle est-elle vraiment à chier ? Le test en 9 points pour le savoir

Quitter ton job pour en trouver un nouveau mieux rémunéré ? C’est sûr. Quitter ton job pour une belle opportunité ? Absolument.

Il existe beaucoup d’autres raisons valables pour quitter son travail (une fois que vous avez quelque chose d’autre dans les tuyaux, bien sûr). Mais chacune d’entre elles peuvent se regrouper dans une seule grande catégorie :

La vie est trop courte !

La vie est trop courte pour rentrer tous les jours frustré à la maison. La vie est trop courte pour travailler avec un patron psychopathe. La vie est trop courte pour rentrer chez soi avec le sentiment de ne pas être pris au sérieux, d’être manipulé et utilisé.

La vie est trop courte pour ne pas être aussi heureux que vous pourriez l’être.

Imaginez que votre propre enfant devenu adulte vous appelle et vous dise : « Je déteste mon travail. Je m’ennuie, je n’ai aucune perspective d’évolution positive et suis complètement frustré. » Ne lui diriez-vous pas de chercher un autre travail ? Ne devriez-vous pas suivre le même conseil ? Voici quelques raisons d’arrêter de vous infliger cela et de commencer à chercher quelque chose de plus enrichissant :

1. Votre contribution est sous-estimée…voire non désirée.

Tout le monde a des idées. Et tout le monde aime que leurs idées soient prises au sérieux – et mises en application. Ce sentiment ressenti lorsque tu as contribué est tout simplement incroyablement gratifiant.

Mais lorsque ton chef ou ta société démonte ou même ridiculise tes idées, cela est non seulement insultant, mais démotivant avec parfois des conséquences psychologiques graves. Et c’est à ce moment-là, que tu te dis : « À quoi bon se donner de la peine dans son travail ? » Au fond, cela te fait mal de renoncer mais tu t’en fiches.

La vie est trop courte pour passer ton temps sur des sujets dont tu te fiches.

2. Vous êtes critiqué publiquement.

Nous avons tous besoin d’être corrigé de temps à autre, dans le but d’apprendre et de progresser. Mais ces sujets doivent être traités en privé.

La vie est trop courte pour attendre jusqu’à la prochaine critique publique qui tourne souvent à l’humiliation.

3. Vous n’entendez jamais le mot : « Merci »

Tout le monde a besoin de mots d’encouragement et d’appréciation. Il est important de savoir quand nous avons fait quelque chose de bien. (Et il arrive à tout le monde de faire de bonnes choses même aux moins bons performeurs).

La vie est trop courte pour ne pas être reconnu lorsque tu contribues positivement à un projet ou une entreprise.

4. Votre responsable manage vers le haut et pas vers le bas.

Vous connaissez ce genre de manager qui concentre toute son attention à se faire bien voir par son propre chef au travers de reportings en tout genre. Il vous semble parfois que votre seul rôle est de contribuer à son avancement car il s’attribue tout le mérite du travail réalisé par l’équipe. Un vrai leader sait parfaitement que si son équipe réussit, c’est à dire chaque individu de l’équipe, il pourra alors considérer avoir bien rempli sa mission de manager.

La vie est trop courte pour sacrifier ton temps et ton énergie pour contribuer à la progression d’un « petit chef ».

5. Vous avez le sentiment de ne pas avoir de but

Tout le monde aime avoir l’impression de pouvoir contribuer à quelque chose qui nous dépasse. Tout le monde aime avoir un impact positif non seulement sur les résultats mais aussi sur la vie des autres.

La vie est trop courte pour rentrer chaque jour chez vous en vous disant que vous avez simplement travaillé… mais que ce que vous avez accompli n’a aucun sens pour toi.

6. Vous avez le sentiment de n’être qu’un numéro

Tout le monde est remplaçable. Tout le monde travaille pour en obtenir une rémunération. Mais tout le monde veut travailler pour un peu plus qu’une simple paye. Nous voulons travailler avec des personnes que nous respectons et admirons… et nous voulons être respectés et admirés en retour.

Si votre chef ne s’arrête pas de temps en temps pour vous demander comment va votre famille, pour avoir une discussion informelle pour voir si vous n’avez pas besoin d’aide ou tout simplement pour dire un petit mot gentil…alors vous n’êtes qu’une simple pièce dans le rouage d’un système inhumain, qu’on peut user, remplacer et jeter.

7. Vous n’avez même pas une once d’envie d’aller au travail.

Tous les boulots ont des mauvais côtés. (Je suis prêt à parier que même Richard Branson doit parfois effectuer des tâches qu’il n’aime pas). Mais tous les boulots doivent aussi avoir des moments de fun, ou des moments d’adrénaline forte, ou des moments de challenges excitants. A minima, quelques aspects de votre travail doivent vous faire penser : « je me languis de faire cela… »

La vie est trop courte pour se languir uniquement que la journée se termine.

https://i0.wp.com/cdn.static-economist.com/sites/default/files/images/2018/05/articles/main/20180602_WBD002.jpg?w=800&ssl=1

8. Vous n’arrivez pas à te projeter dans l’avenir.

Tout travail doit conduire à quelque chose : peut-être une promotion, ou encore une opportunité de prendre de nouvelles responsabilités, acquérir de nouvelles compétences ou relever un nouveau défi… de ressentir que l’avenir à quelque chose de meilleur en réserve pour nous.

Un bon patron travaille à l’amélioration du futur de sa société. Un bon patron travaille à l’amélioration du futur de ses employés également, surtout si ces derniers peuvent faire partie d’une histoire plus belle et plus grande en retirant des bénéfices.

La vie est trop courte pour vivre sans espoir.

9. Vous pensez ne rien pouvoir faire d’autre.

C’est la plus fréquente mais aussi la meilleure raison pour quitter son emploi. Je sais ce que vous vous dites, « Je gagne trop dans ce job ; je ne retrouverai jamais de telles conditions. » ou, « Il y a peu d’emplois dans ma région. » Ou, « J’ai consacré trop d’efforts et de temps pour cette société (ou ce poste ou industrie) pour changer maintenant. »

Tous ces arguments sont valables si tu les laisses devenir une vérité. Vous pouvez faire quelque chose de différent. Vous pouvez même faire beaucoup d’autres choses. Vous devez simplement y croire et avoir confiance dans votre capacité à être créatif et persévérant. Vos efforts vous conduiront alors vers plus de bonheur, de liberté et de satisfaction.

La vie est trop courte pour rester à la même place sans faire tout ton possible pour vivre une vie meilleure et plus riche de sens.

Si cet article t’a plu, n’hésite pas à le dire en commentaire, à liker sur Facebook, sur Instagram et à partager. C’est un petit geste pour toi, mais ça représente énormément pour nous !

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fais toi plaisir c'est cadeau

En vous inscrivant pour recevoir votre guide, vous recevrez également des articles, vidéos, des informations sur mes livres et formations, des offres commerciales et d’autres conseils pour vous aider à vous améliorer en photographie.  
 
Votre email ne sera jamais revendu. Vous pouvez vous désabonner à tout instant. (Voir mentions légales complètes en bas de page.)