fbpx

Splitez-vous les uns les autres

Ce lundi, les actions de sociétés Apple et Tesla ont été divisées ou splitées. Je vous décrypte le concept, pourquoi ces sociétés ont pris de telles décisions et quelles en sont les conséquences.

Split

Le split ou division du nominal d’une action correspond en bourse à la division du nominal d’un titre afin de rendre plus fluide sa liquidité. Par exemple, une action à 100 € qui split à 2:1 passera à 50 €. L’investisseur qui détenait 1 action à 100 € en détient désormais 2 à 50€. Simple. Et neutre pour tout le monde.

Attention, dans les cours de vos actions préférées vous ne verrez pas une brusque baisse du prix des actions qui ont splité : on utilise généralement le cours ajusté pour les représentations graphiques. C’est-à-dire le cours si la société n’avait pas splité.

À quoi ça sert ?

Il y a plusieurs raisons dont une principale. Une action au nominal important est difficilement accessible par l’investisseur particulier. Il est possible que vous ayez un jour souhaité acquérir une action Berkshire Hathaway… mais elle cote à près de 330 000 $ ! Il en va de même pour les actions Amazon qui cotent à 3 450 $ à l’heure où j’écris ces lignes.

Berkshire Hathaway, la part A vaut plusieurs centaines de dollars. Vous pouvez toujours acheter la part B, mas vous n’aurez pas de droits de vote.

Pourquoi plaire aux particuliers ?

L’objectif que visent les entreprises qui split leurs actions est d’attirer les particuliers dans le but de faire monter le cours, tout simplement. Cela permet aussi d’avoir un actionnariat composé de petits porteurs, alors qu’un prix très élevé réserverait votre titre aux investisseurs fortunés ou aux fonds d’investissement. L’exemple le plus extrême que je pourrais vous donner : les penny stocks (actions qui valent quelques « pennies » c’est-à-dire quelques centimes). Certains investisseurs particuliers en raffolent pour la volatilité[1] et le possible rendement accompagnant ce genre de titres. Attention, méfiez-vous des plateformes de trading qui vous vendent la possibilité d’investir pour très peu d’argent sur des actions. Ce sont des penny stocks et ils sont très risqués et le risque de perdre la totalité de votre capital est très importante. Je pense que vous voyez de quelle application je veux parler, elle commence par un « B » et diffuse beaucoup de publicités sur Snapchat.

Reverse Stock Split[2]

Mais alors, pourquoi existe-t-il des actions au nominal très élevé comme Amazon ? Pour éviter les particuliers ! On peut alors procéder à un reverse split qui a l’effet inverse du split : on prend 2 actions pour en faire plus qu’une seule au nominal deux fois plus important. Les raisons sont nombreuses : un prix trop bas (en dessous de 1 $ ou 1 €) peut faire peur aux investisseurs. La société peut avoir un prix trop bas et ne plus respecter les critères pour être coté. En effet, il y a généralement un prix minimum. C’est par exemple 1.00 $ pour le Nasdaq.[3]

De surcroît, certains fonds d’investissement ont des minimums de prix pour investir sur les titres, dans le but d’éviter les penny stocks. C’est l’exemple inverse des investisseurs particuliers, mentionnés plus haut : une société fera un reverse stock split pour attirer les gros investisseurs comme les fonds d’investissement. Cela confère généralement une volatilité moindre, les professionnels étant légèrement plus rationnels et donc plus enclin à rester dans le capital même en cas de difficultés.

Apple et Tesla : conséquences

Les deux sociétés ont splité ce lundi. Apple a divisé son nominal par 4 et Tesla par 5. Et le plus fou dans tout ça, c’est que ça a fait monter les cours ! En effet, sans splits Apple coterait à 28 000 $ environ. Ça évincerait la vaste majorité des investisseurs particuliers, qui sont probablement les principaux moteurs de la frénésie boursière qu’on connait dernièrement. Ce fut le meilleur mois d’Août boursier depuis 1986 avec une croissance de 6.6% en moyenne pour les indices des pays développés ! La prudence est de mise sur les titres dont la valorisation a explosé.

J’espère que cet article t’a plu, n’hésite pas à le dire en commentaire, à poser des questions, à liker la page des Investisseurs Malins sur, sur Instagram et à partager. Nous avons à cœur d’aider un maximum de gens à être plus malins dans l’utilisation de leur argent.


[1] Techniquement, la volatilité représente l’écart-type des rendements d’un titre. En pratique : un titre avec une forte volatilité est risqué est peut vous faire gagner ou perdre beaucoup en peu de temps. Un titre à la faible volatilité sera plus « calme » et ses variations moins brusques.

[2] Difficile à traduire… Séparation inversée d’une action ?

[3] Si une société passe plus de 30 jours à un prix inférieur à 1.00 $, elle risque d’être évincé du Nasdaq. (2020). Retrieved 2 September 2020, from https://listingcenter.nasdaq.com/ViewPDF.aspx?Material_Search.aspx?mcd=LQ&cid=14&years=2016,2015,2014,2016,2015,2014,2013,2012,2011,2010,2009,2008,2007,2006,2005,2004,2003,2002&sub_cid=76&searchkeywords=&exactsearchddvalue=1&Print=N&materials=0&popularfl=

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fais toi plaisir c'est cadeau

En vous inscrivant pour recevoir votre guide, vous recevrez également des articles, vidéos, des informations sur mes livres et formations, des offres commerciales et d’autres conseils pour vous aider à vous améliorer en photographie.  
 
Votre email ne sera jamais revendu. Vous pouvez vous désabonner à tout instant. (Voir mentions légales complètes en bas de page.)