fbpx

La rente, ça vous tente ?

Une pause de 5, 10, 15 ans dans votre activité professionnelle, ça vous tente ? Vous pourriez vous consacrer à votre passion, passer plus de temps avec votre famille, vos amis… Nous allons essayer d’évaluer théoriquement quels montants vous permettent de devenir rentier, c’est-à-dire de vivre de vos placements.

On considèrera que vous n’avez pas de capital initial (pas d’héritage ni de placement antérieurs) mais que vous avez déjà des revenus, ceux de votre travail par exemple.

Rente espérée

Premièrement, vous devez définir votre temps sabbatique (si je puis dire) c’est-à-dire combien de temps vous comptez vous retirer du monde du travail. Ensuite vous devez définir combien vous avez besoin pour vivre, ou disons avec combien vous avez envie de vivre. A priori, pas besoin d’être multimillionnaire pour vivre de ses rentes.

Voici comment les valeurs du tableau qui suit ont été trouvées :

Prenons la première ligne du tableau. Première colonne. Vous pouvez tenir 109 mois avec un capital initial de 100 000 € et recevoir 1 000€/mois, si l’on considère que votre placement vous rapporte en moyenne 2% par an (rendement net de frais et d’inflation[1] ).

Au premier mois,

100 000 – 1 000 = 99 000 € * 2%/12 = 165 € à 99 165 € (capital à la fin du mois)

Au deuxième mois,

99 165 – 1 000 = 98 165 € etc.

Lecture du tableau : pour consommer en intégralité 150 000 euros de capital placés à 2% nets, vous pouvez retirer 2 000 euros nets de frais et de fiscalité par mois pendant 6 ans et 7 mois.

 ⚠️ Attention, ces calculs sont des approximations mathématiques, qui ne tiennent pas en compte des risques de pertes en capital des placements financiers en particulier dans le cas des rendements les plus importants, ni de la fiscalité propre à chacun ⚠️

Montant à investir

La deuxième question qui s’impose est la suivante : combien, et pendant combien de temps, dois-je épargner afin d’atteindre un capital suffisant à me procurer une rente ? Si vous arrivez à épargner méthodiquement et très régulièrement plusieurs centaines d’euros, cet objectif peut s’avérer accessible. Imaginons que vous mettiez chaque mois, 340 euros sur un support à 2%, le capital franchit au bout de 20 ans le cap des 100 000 euros. Pour ce même montant cible, cette phase d’épargne peut être réduite à 15 ans si la rémunération de votre argent atteint 6% par an !

Vous pouvez retrouver un tableau similaire au précédent ci-dessous.

Lecture du tableau : en plaçant 612 euros par mois à 4% nets, vous obtenez 150 000 euros après 15 ans d’épargne

Enfin, le support d’investissement est une composante clé d’une construction de patrimoine réussie. Nous reviendrons sûrement sur ce sujet dans un autre articles, mais gardez toujours en tête la règle d’or : il n’y a pas de rendement élevé sans risque élevé (ou sans un manque de liquidité). Pensez à diversifier vos placements également, afin d’éviter que la chute d’un actif anéantisse l’intégralité de votre portefeuille.

Si cet article t’a plu, n’hésite pas à le dire en commentaire, à poser des questions, à liker la page des Investisseurs Malins sur Facebook, sur Instagram et à partager. Nous avons à cœur d’aider un maximum de gens à être plus malins dans l’utilisation de leur argent.


[1] 0,76 % en France en Octobre 2019, source : fr.global-rates.com

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fais toi plaisir c'est cadeau

En vous inscrivant pour recevoir votre guide, vous recevrez également des articles, vidéos, des informations sur mes livres et formations, des offres commerciales et d’autres conseils pour vous aider à vous améliorer en photographie.  
 
Votre email ne sera jamais revendu. Vous pouvez vous désabonner à tout instant. (Voir mentions légales complètes en bas de page.)